V&O : la ligne à l’attaque revisitée

Au printemps dernier, l’Université de Sherbrooke a fait l’acquisition de nouveaux équipements pour ses joueurs de ligne à l’attaque. Le Vert et Or a été la première formation canadienne à faire affaire avec LeCharles Bentley, un nom maintenant reconnu sur la planète football.

Par Luc Turgeon

LeCharles Bentley est un ancien joueur des Saints de la Nouvelle-Orléans et des Browns de Cleveland, dans la NFL. Maintenant à la retraite, il tient son propre centre d’entraînement spécialement dédié aux joueurs de ligne offensive, en Arizona. Avec le temps, Bentley a lancé sur le marché son propre équipement pour aider les centres, gardes et bloqueurs de ce monde à dominer sur le terrain.

Le nouvel équipement de la ligne sherbrookoise. Source: Facebook/Rémi Giguère

Mieux adaptés à la position pour faciliter l’entraînement, les instruments ont tous été créés pour répondre aux besoins de ses propres ateliers.

Au fil du temps, ce dernier est devenu l’un des mentors de Rémi Giguère, le nouvel entraîneur de la ligne à l’attaque à Sherbrooke.

« Je suis allé le rencontrer en Arizona tout juste avant de jouer ma dernière année universitaire. C’est là que j’ai compris que je ne voulais pas être entraîneur-chef ou coordonnateur offensif, mais bien coach de la ligne à l’attaque. »

Le jeune entraîneur de position a vite apprécié les façons de faire de Bentley et il a commencé à les appliquer sur le terrain. Avec le temps, Giguère a aussi eu la piqûre pour l’équipement spécifique, très pratique pour les techniques qu’il enseigne, selon lui. L’hiver dernier, l’ancien Carabin est retourné voir Bentley lors d’une clinique offerte à Cleveland. Il tente maintenant d’introduire ces nouvelles méthodes lorsqu’il dirige au Québec.

« S’inspirer des meilleurs »

Bien qu’il s’inspire de différents entraîneurs, Coach Giguère croit que LeCharles Bentley gagne à être connu, puisqu’il se démarque de différentes façons.

« J’ai eu d’excellents coachs en tant que joueurs et je m’inspire de ce qu’ils m’ont appris aussi. C’est sûr que LeCharles est devenu un modèle pour moi, mais je tente d’aller chercher de nouvelles connaissances partout afin d’être le meilleur de ma profession », mentionne Rémi Giguère, qui compte bien rendre visite à l’ancien joueur de la NFL pour une troisième fois l’an prochain.

Au final, l’ajout de Rémi Giguère risque de grandement influencer le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke, non seulement par ses méthodes repensées, mais également grâce à sa passion et son désir d’apprendre.

« Après ma carrière de joueur, je me suis donné comme objectif de devenir le meilleur entraîneur de joueur de ligne au pays. Je me donne simplement les outils pour y arriver et je tente de transmettre mes connaissances à mon équipe afin qu’on connaisse du succès », conclut-il.

Rémi Giguère était de passage à Cleveland, l’hiver dernier, pour bonifier ses connaissances. Sources: Facebook/Rémi Giguère
Le centre d’entraînement de LeCharles Bentley, en Arizona. Source: Facebook/L. Bentley offensive line performance

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *