Le chemin de croix des Islanders

D’ici le début de la saison 2018, Le Champ arrière effectuera un tour d’horizon des ligues collégiales et publiera un article de façon quotidienne sur chacune des équipes. Pour voir tout le contenu présenté jusqu’à maintenant, cliquez ici.

Dire qu’il fut une époque où les Islanders de John-Abbott ne pouvaient qu’espérer se glisser en milieu de classement lors des bonnes années. La situation est toute autre depuis environ cinq ans : brisant un plafond de plus d’une saison à l’autre, voilà que le programme aspire plus sérieusement que jamais à décrocher son premier titre depuis 2002.

Par Arnaud Koenig-Soutière

Si la défaite de 38-25 contre le Noir et Or de Valleyfield en finale du Bol d’or a certainement déçu, elle le paraît moins à la lumière de tout le chemin qu’a parcouru le programme anglophone. Sa participation au match ultime en novembre dernier était sa première depuis sa victoire sur le Phénix d’André-Grasset en 2002.

« On était à la fois satisfait, mais avec une déception à la fin, affirme l’entraîneur-chef Patrick Gregory. De se rendre au Bol d’or, ça représentait un pas en avant comparativement aux années d’avant. »

« Le programme en 2012 gagnait un match par année. On parle d’être champions, mais il y a beaucoup de chemin qui a été fait au cours des dernières années pour se placer dans une situation où on est une équipe respectée », pointe Gregory, qui entamera sa septième saison à la barre de la formation de Sainte-Anne-de-Bellevue. « Tout commence » avec le recrutement, dit-il, à quoi s’ajoute l’importance d’un personnel d’entraîneurs qualifiés.

Les automnes où John-Abbott plafonnait à quatre ou cinq victoires sont toutefois révolus. Les Islanders figurent maintenant parmi les clairs favoris en division 2. L’alignement regorge d’athlètes de talent qui seront attendus de pied ferme aux quatre coins de la ligue.

Les Islanders en chiffres

Points pour : 323 points (1er rang)

Points contre : 128 points (1er rang)

Fiche en 2017 : 7 victoires, 1 défaite

Défaite en finale du Bol d’or la saison dernière

« En ce moment, on s’attend à avoir du succès avec notre programme. On espère se rendre encore au Bol d’or. Mais avant de s’y rendre, il reste beaucoup de football à jouer », tempère Gregory, qui a fait ses débuts comme entraîneur il y a maintenant 25 ans avec les Géants de Saint-Jean.

Plus jeunes

Si John-Abbott compte accéder une fois de plus à la dernière rencontre prévue au calendrier, l’entraîneur-chef admet que certains départs, comme ceux du secondeur Anthony Hall (Guelph) et du receveur Malcolm Weekes (Western), vont laisser de grands souliers à chausser.

« Je ne dirais pas que c’est une équipe à maturité. L’an passé, ce l’était peut-être un peu plus. On a une bonne équipe et de très bons joueurs qui reviennent. Mais on a aussi perdu des morceaux importants. Le noyau qui revient est très, très solide. On est conscient qu’on a une bonne équipe, mais il reste des rôles à gagner », pointe l’entraîneur-chef.

Tant l’attaque que la défense avaient terminé au premier rang de leur catégorie respective. Patrick Gregory s’attend une fois de plus à de belles choses de ces unités. D’abord, le joueur par excellence de la division 2, Jack Zergiotis, sera de retour derrière le centre.

« À l’attaque, quand tu as un tel quart d’expérience, on s’attend à lancer la balle. On va être un peu plus jeunes à la position de porteurs. Je pense qu’on va pouvoir être équilibrés », analyse le vétéran pilote.

En défense, c’est la tertiaire qui devrait mener le bal. Le demi défensif étoile Louis Lavaud est clairement identifié par Gregory comme le meneur de cette unité.

« On s’attend à beaucoup de choses d’eux. Ils étaient très jeunes l’an passé. Maintenant, ils sont tous de retour. Les attentes sont élevées et on est excités de ce groupe », dit-il.

Les Islanders auront tout un défi pour amorcer la saison avec la visite des Lynx d’Édouard-Montpetit puis en visitant le Noir et Or à Valleyfield.

Le défi sera double. D’abord, les deux seules défaites des Islanders en 2017 l’ont été aux mains du Noir et Or. C’est sans compter que Gregory et ses acolytes devront fouiller dans leurs vieilles bandes vidéo pour étudier leurs adversaires de la semaine 2, puisque Valleyfield sera en congé lors du premier week-end d’activités.

« On respecte ce qu’ils font là-bas. C’est une bonne équipe, louage Gregory. Mais je ne dirais pas qu’ils sont une bête noire. On espère avoir encore des bons matchs contre eux cette année. »

À surveiller

Jack Zergiotis

Le quart-arrière sera de retour pour une troisième saison après avoir décroché le titre de joueur par excellence en division 2 l’an dernier. Son taux de complétion de 63,4%, ses 2034 verges par la passe, ses 21 passes de touché et ses quatre interceptions décrivent bien la fantastique saison qu’il a connue.

À noter que Mathieu Boudreau sera sur les lignes de côté pour seconder Zergiotis. Boudreau, un ancien membre d’Équipe Québec, s’alignait avec les Géants de Saint-Jean l’automne dernier. Le substitut de l’an dernier, Antoine Juteau, sera également de retour. « On est très, très, très confortables avec les gars qu’on a là », se réjouit Gregory.

Louis Lavaud

Lavaud donnera des maux de tête constants aux quarts et coordonnateurs adverses, à en croire son entraîneur-chef. Il a d’ailleurs fait partie de l’équipe d’étoiles de la division 2 à chacune de ses deux premières saisons au niveau collégial.

Joshua O’Donnell Campbell

Le joueur de ligne défensive de troisième année a lui aussi été nommé sur l’équipe d’étoiles la saison dernière. Il avait mené ses coéquipiers avec deux touchés défensifs, en plus d’ajouter sept plaqués pour pertes en huit matchs.

Darius Simmonds

La première saison du jeune receveur à John-Abbott s’est conclue avec un titre de recrue de l’année. Avec 42 passes captées, 633 verges de gain et 5 touchés l’an passé, parions qu’il sera d’autant dangereux cette saison aux côtés de Zergiotis.

Crédits photos : Tirées de Facebook ; Diane Séguin-Simpson

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *