Lennoxville | Finalement deux de suite?

D’ici le début de la saison 2018, Le Champ arrière effectuera un tour d’horizon des ligues collégiales et publiera un article de façon quotidienne sur chacune des équipes. Pour voir tout le contenu présenté jusqu’à maintenant, cliquez ici.

Un quatrième Bol d’Or en six ans, un premier doublé en près de 20 ans : voilà ce à quoi aspirent les Cougars de Champlain-Lennoxville en vue de la prochaine campagne de la division 1.

Par Frédéric Marcoux

L’entraîneur-chef Kevin Mackay ne cache pas que son club a l’ambition de répéter l’exploit de l’an dernier. Cet objectif, si réalisé, serait une première depuis 2000, l’année où Lennoxville a savouré pour la dernière fois un deuxième titre en autant de saisons. Sauf que, comme tout programme gagnant, il devra composer avec la perte de nombreux vétérans aguerris qui ont mis le cap vers les rangs universitaires.

Ce sont ainsi plusieurs éléments clés de la dernière édition qui a blanchi les Cheetahs de Vanier lors du dernier du Bol d’Or qui ne seront plus en Estrie cet automne.

Jérémie Bérubé (Ottawa), Alec Poirier (Laval), Michael Brodrique (Montréal), Jean-Rémi Champoux (Sherbrooke), Sean Côté (Montréal), de même que les joueurs de ligne défensive Cédric Thériault et Jeremy Kapelansky-Lamoureux (Guelph) ont terminé leur aventure collégiale.

« Il y a plusieurs de ces gars qui ont de bonnes chances, selon moi, qu’on les voit jouer à TSN le vendredi soir dans la Ligue canadienne de football, encense Kevin Mackay. Ce n’était pas seulement des bons joueurs, c’était des leaders pour nous. Ils ont le potentiel pour se rendre pro. Les joueurs qui vont prendre leur place ont de gros souliers à chausser, mais je suis quand même confiant. On a des gars avec un beau potentiel. Ça va rouler. »

Rôle plus important

Pour combler ces lourdes pertes, les jeunes loups de l’an dernier qui ont pu savourer les grands honneurs devront assumer beaucoup plus de responsabilités. MacKay, qui en sera à sa deuxième année à la tête de la formation lennoxvilloise, s’attend entre autres à ce que des joueurs comme le demi défensif Shawn Boucher, le joueur de ligne défensive William Desgagné, ainsi que les secondeurs Samuel Gagné et Étienne Amiot prennent du gallon au sein de la défensive des Cougars.

« Pour plusieurs gars, on s’attend de voir non seulement des bonnes performances sur le terrain, mais aussi du leadership pour les plus jeunes, insiste coach Mackay. Ils ont l’expérience de gagner et ils savent donc ce que ça prend pour gagner un championnat. »

« En tant qu’équipe, on est quand même jeune, poursuit l’entraîneur-chef. On a fait une belle job pour ce qui est du recrutement à des positions clés. On a aussi de l’expérience avec le retour de Thomas Bolduc et de Lukas Boulanger au poste de quart. On a un bon noyau qui revient au sein de la ligne offensive et en défensive, on avait beaucoup de gars de premières années l’an passé qui sont capables de prendre un rôle de leader et de performer sur le terrain. »

Encore menaçants

Malgré ces changements importants, l’entraîneur-chef des Cougars s’attend à ce que le succès de sa formation ne dérougisse pas.

« Nos secondeurs vont être quelque chose cette année, avance coach Mackay. Dans le milieu de la ligne avec William Desgagné, on va être solide et on a le maraudeur Félix Petit qui a fait l’équipe d’étoiles l’an passé.  À l’attaque, on n’a pas seulement deux ou trois gars qui vont être bons. Sur les 12 joueurs qu’on a, on en a 11 qui sont capables d’entrer et de compétitionner immédiatement. »

L’entraîneur s’attend à ce que deux de ces recrues, Fabrice Hennekens et Frédérik Boubane-Lessieur, s’illustrent particulièrement parmi les receveurs de passe.

Le personnel d’entraîneurs demeure quant à lui intact. Mackay a seulement ajouté Jean Guerard, anciennement des Gaiters de l’Université Bishop, qui s’occupera des demis défensifs. Les entraîneurs profiteront encore une fois d’une belle profondeur qui devrait leur permettre d’être compétitif à tous les nivaux.

« Notre objectif d’équipe est encore de se donner une chance de se rendre au Bol d’Or, de convenir Kevin Mackay. […] Les gars se sont entraînés très fort tout de suite après notre victoire de l’an passé pour y arriver.»

Les Cougars du Collège Champlain-Lennoxville depuis 2008 :

2017 : Victoire du Bol d’Or

2016 : Défaite en demi-finale

2015 : Victoire du Bol d’Or

2014 : Défaite en finale du Bol d’Or

2013 : Victoire du Bol d’Or

2012 : Défaite en finale du Bol d’Or

2011 : Défaite en demi-finale

2010 : Défaite en demi-finale

2009 : Défaite en finale du Bol d’Or

2008 : Défaite en finale du Bol d’Or

Crédits photos : Tirées de Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *