Début de saison rarissime à La Pocatière

Les Gaulois ont dû s’adapter à maints scénarios en très peu de temps au cours des dernières semaines avant d’entamer leur saison 2019. Des imprévus qu’ils ont tout de même été en mesure de surmonter afin de commencer du bon pied, un peu plus tard que prévu.

Par Luc Turgeon

Le Cégep de La Pocatière a vu son calendrier être chamboulé à deux occasions avant le début de la saison. Le retrait des Jeannois du Collège d’Alma et la suspension de 23 vétérans des Gaillards du Cégep de Jonquière ont fait en sorte que le premier affrontement des Gaulois a finalement eu lieu le 31 août dernier, face aux Pionniers du Cégep de Rimouski. Après la victoire par forfait obtenue grâce aux Gaillards, les Gaulois du Cégep de La Pocatière ont signé leur premier gain gagné sur le terrain contre leurs rivaux régionaux, les Pionniers du Cégep de Rimouski, au compte de 31-23.

Une solide performance malgré les changements, contre une formation qui a donné des maux de tête aux Gaulois par le passé. Depuis 2007, c’est seulement la troisième fois que La Pocatière vient à bout des Pionniers.

D’autant plus que, quelques semaines avant le camp d’entraînement seulement, un nouvel entraîneur-chef a été nommé. Marc Chouinard, qui en est à sa dixième année avec l’organisation, remplace Philippe Bouchard-Dufour, qui dirigeait l’équipe depuis 2014 et qui a quitté pour des raisons personnelles durant l’été. Nommé par intérim, Chouinard conserve aussi les chapeaux de coordonnateur offensif et des unités spéciales cet automne.

« Les vétérans me connaissent très bien et j’étais très impliqué dans le processus de recrutement. En l’absence de Philippe, c’était logique pour tout le monde que ce soit moi qui prenne sa place et il n’y a aucune période de transition nécessaire», a expliqué Marc Chouinard.

Gaulois en 2018

4 victoires et 4 défaites
225 points pour
193 points contre
Premier match éliminatoire depuis 2012

« Nous avons brisé le curse »

Les Gaulois ont vécu des moments difficiles par le passé. Difficile comme une série de 28 revers consécutifs. Ils semblent toutefois avoir été capables de redresser la barque l’an dernier en participant à un premier duel éliminatoire depuis 2012, grâce à une fiche de quatre victoires et autant de défaites. « Nous avons appris à gagner et nous avons démontré que nous pouvions remporter de grosses parties pour atteindre les éliminatoires », a souligné Chouinard.

Ce grand retour a eu des effets positifs sur le programme, notamment en ce qui a trait le recrutement hivernal. Près d’une vingtaine de recrues provenant de différentes régions du Québec se sont joints au groupe et plusieurs sont déjà prêts à voir de l’action, aux dires de l’instructeur.

« Nous avons développé une attitude de gagnant et nous entamons la saison avec cette mentalité-là. Nous avons de gros défis devant nous mais je suis sûr que nous pouvons les relever. »

Un nouveau préparateur physique et un programme d’entraînement bonifié auront fait une différence à son avis. « Les gars sont prêts et nous avons des recrues tout aussi assidues qui pourront avoir un impact direct dans notre équipe. »

Quelques joueurs seront à surveiller et l’ont prouvé au premier match de la saison. Le secondeur Antoine Délisle a récolté douze plaqués contre les Pionniers, lui qui est qualifié de « meilleur secondeur de la ligue » par son entraîneur. Délisle a conclu a premier rang de la section nord-est pour le nombre de plaqués lors des deux dernières campagnes. Le joueur de ligne défensive Jérémy Sénéchal en sera quant à lui à sa quatrième année. « C’est un gros morceau de notre équipe et il est très motivé. Il a le couteau entre les dents et est prêt à mener notre défense », a fait savoir Marc Chouinard.

À l’attaque, le groupe de receveurs comptant notamment sur les services de Gabriel Lizotte et Louis-Jacob Lepage devrait connaître du succès cet automne. Le quart-arrière recrue Mickael Barbeau pilotera l’unité, maintenant qu’Olivier Roy a quitté pour les rangs universitaires.

Les Gaulois joueront contre les Vulkins du Cégep de Victoriaville samedi afin de protéger leur première place au classement général.

 

Photo en une: Facebook/Photos sportives, Véronique Dionne

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *